Le Conseil d’État vient de suspendre les dispositions du décret du 29 août 2020 qui restreignaient à 4 la liste des 11 critères de vulnérabilité à forme grave de Covid-19.

L’UNSA salue cette décision. Elle avait, dès sa parution, vivement dénoncé ce décret.

L’UNSA demande au gouvernement de maintenir la liste des critères de vulnérabilité définie par le Haut Conseil de Santé Publique tant que l’état d’urgence sanitaire sera décrété.

En effet pour l’UNSA, compte tenu de la situation épidémique, la protection des travailleurs vulnérables est indispensable.

Voir en ligne : Covid-19 Situation des agents vulnérables. L’UNSA demande le retour à la liste initiale.

Tracts