Si le ministre, G. Darmanin, explique que c'est un simple rapport qui ne préfigure en rien l'avenir de notre administration, il propose bien de s'inscrire dans la continuité du transfert de la Fiscalité vers la DGFIP initié cette année.

14missions sont concernées, sur un rythme et un niveau encore inconnu.

L'UNSA Douanes est formellement opposé à cette nouvelle attaque sur la Fiscalité, bien plus pernicieuse que la précédente !

En outre, de nouvelles suppressions d'emplois sont à venir en Douane sur les trois prochaines années, toutes branches concernées.

Tout cela, sans aucune concertation préalable. Les efforts de chacun en mai dernier pour préserver le dialogue social semblent anecdotiques. Bercy n'a visiblement pas compris les gabelous ; leur écrire directement ne va pas les inhiber !

Nous pouvons également nous interroger sur les capacités d'actions de la nouvelle directrice qui n'a pas encore rencontré officiellement les partenaires sociaux depuis sa prise de fonction.

Il semble ainsi que l'avenir de la Douane se joue uniquement à Bercy. Le prochain GT ministériel du 12 septembre s'annonce donc crucial !

 

Le rapport complet est à lire dans le document joint ci-dessous.

Tracts