Le 3 avril, l’Académie de médecine a préconisé que les cas de COVID-19 liés à une contamination professionnelle soient déclarés comme « infection imputable au service pour les agents de l’État et des collectivités.

Cela rejoint les revendications que l’UNSA Douanes a exposées à plusieurs reprises à la DG comme au ministère. La prise en charge des agents malades doit être à la hauteur de leur engagement à servir l'Etat.

Les aca­dé­mi­ciens recom­man­dent également que tous les employeurs s’enquiè­rent quo­ti­dien­ne­ment de l’état de santé des agents et des sala­riés quel que soit leur sec­teur d’acti­vité et veillent à la connais­sance et la mise en œuvre des consi­gnes de pré­ven­tion dont ils sont res­pon­sa­bles.

Ils confirment ainsi toutes les précautions d'usage réclamées par les syndicats et normalement mises en oeuvre en Douane. Si cela ne devait pas encore être le cas, contactez-nous : unsadouanes@gmail.com

Pour l’Académie, les pro­fes­sion­nels en acti­vité quo­ti­dienne d’accueil ou de gui­chet, doi­vent béné­fi­cier de mas­ques et de mesu­res bar­rière ren­for­cées vis-à-vis du public, notam­ment par la mise en place d’écrans trans­pa­rents en plas­ti­que ou en verre inter­po­sés entre les pro­fes­sion­nels et le public, les sur­fa­ces de contact manuel doi­vent être déconta­mi­nées régu­liè­re­ment.

Enfin, les pro­fes­sion­nels de la sûreté et de la sécu­rité doi­vent, dans le cadre du contact avec le public, dis­po­ser des moyens néces­sai­res aux mesure bar­riè­res (dis­tance de sécu­rité, solu­tion hydro alcoo­li­que, gants et port du masque en cas de contact rap­pro­ché).

lien vers le communiqué de l'académie de médecine

Tracts