L'application concrète des effets de l'ordonnance 2020-430 relative au retrait jusqu'à 10 jours de RTT et ou congés se fait toujours attendre. Et si l’ordonnance a été assouplie pour la Surveillance, les OP/CO la payent plein pot !

A ces jours déjà perdus en nombre, s'ajoute une double peine puisqu’ils ne génèrent pas de journées de RTT.

En clair nous n’y étions pour rien, mais nous devons le payer chèrement et sans aucune concertation possible !

Au moment de la parution de son ordonnance "Congés", le ministre de la Fonction publique s'est bien gardé de préciser que son application était cumulative aux règles habituelles en matière de non génération de jours de RTT.

Cette seconde lame de retrait sera appliquée en fin d'année. Afin de comprendre ce qui vous attend et déterminer le nombre de jours encore perdus, vous pouvez consulter notre rubrique : ARTT et régimes horaires : les modalités de calcul de jours non générés

 

 

Tracts