Les douaniers en manifestation à Paris le 14 novembre

 

À situation exceptionnelle, réaction exceptionnelle !

En effet, les collègues de la DGFIP se mobilisent depuis des mois contre une réforme destructrice d’emplois et de missions, et plus globalement de service public. Ils luttent contre le plan Darmanin/Fournel appelé « géographie revisitée ».

À la direction des douanes et droits indirects, nous avons commencé le combat contre le plan Darmanin/Gardette en refusant au comité technique le transfert de missions fiscales.

À la DGFIP, personne ne se satisfait de « récupérer » ces missions douanières. Pas plus que les douaniers ne devraient se satisfaire de faire de même avec celles de la DGCCRF.

On n’habille pas l’un en déshabillant l’autre !

L’intersyndicale de FIP (CFDT-CGT-FO-Solidaires) l’a compris. Elle a immédiatement invité l’intersyndicale des douanes à se joindre à sa prochaine grande journée de mobilisation qui se traduit par une manifestation nationale à Paris le 14 novembre prochain. L’intersyndicale des douanes CGT- Solidaires-UNSA/CGC-USDFO a évidemment accepté.

Cette action commune, va nous permettre, tous ensemble, de rassembler nos forces pour dire NON à ces projets destructeurs :

  • presque 6000 suppressions d’emplois au Ministère
  • les réseaux FIP, douanes et CCRF saccagés
  • des réformes qui, à moyen terme, font peser des menaces sur l’existence même de nos administrations respectives
  • aucune garantie de reclassement pour les personnels, quel que soit le grade

 

Aux douanes, le transfert de 11 taxes sur 14 est une menace immédiate qui pèse sur l’existence de la DGDDI. Les organisations syndicales l’ont bien compris et ont d’ailleurs voté un vœu unanime pour refuser fermement ce transfert à l’occasion du comité technique de septembre.

On ne peut rester sans rien faire !

Une main nous est tendue...saisissons-la et organisons-nous (malgré des délais très contraints) pour réussir une très belle manifestation parisienne. Faisons parler de la Douane !

Il faut montrer ce jour-là aux parlementaires, à la presse, à nos DG, aux citoyens, que nous sommes unis et déterminés, comme lors du conflit du printemps dernier.

Nous défendons une douane d’utilité économique, sociale et environnementale, au service de la santé et de la sécurité des citoyens. Plus que jamais montrons-le et montrons-nous !

Les sections régionales de nos syndicats sont en train d’organiser des déplacements mutualisés, n’hésitez pas à vous inscrire ! Il faut que nous soyons visibles, donc nombreux !

Tracts