Pour la cinquième fois de la semaine les organisations syndicales ont été conviées à une conférence téléphonique par la DG.
 

En introduction, la DG fait un bref résumé de la conférence tenue avec le Ministre le matin même. La Directrice rappelle que le Ministre a fait le point, sur différentes situations avec notamment la Grande-Bretagne, sujet que nous avons dénoncé dans la semaine (à lire ici). La décision doit intervenir très prochainement : la frontière sera fermée si la GB ne prend pas des mesures pour limiter la propagation du virus.

Autre sujet abordé, celui du plan de continuité de l’activité des missions de la Douane, notamment la mission économique et l’activité LCF.
 

Situation RH

La Directrice Générale assurera un retour aux organisations syndicales quant à l’état global des effectifs de la DGDDI. Elle a noté que directions sont en situation très difficile. Il s’agit de la DNGCD, des Hauts-de-France, de l’AURA et la DIPA.

Elle a précisé qu’une note de la DGAFP encadre le droit de retrait. La hiérarchie doit être claire et précise sur l’explication et la mise en œuvre des préconisations de la médecine de prévention.

Dès lors que ces mesures sont effectivement appliquées, le droit de retrait ne pourra pas être retenu. Ce message se veut certainement dissuasif, mais nous comprenons au contraire qu’il faut observer chaque situation objectivement : ce droit reste donc possible, dès lors que les mesures de protections obligatoires ne seraient pas mises en œuvre par la hiérarchie directe.

En outre, les psychologues des directions devraient être sollicités afin d’apporter un soutien aux agents de terrain qui sont en situation d’anxiété.

Autre sujet qui nous tient à coeur, nous attendons toujours que la journée de carence ne soit pas appliquée au fonctionnaires en congés maladie lié au Covid-19, comme c’est déjà le cas dans le privé.

La réponse du gouvernement devrait tombée d’ici lundi.
 

Un sujet important sera présenté lundi aux organisations syndicales, concernant une annonce de M. DUSSOPT, sur les congés. Il a précisé que les ordonnances prises par le gouvernement permettraient aux administrations et collectivités de retenir des jours de congés aux fonctionnaires comme cela est en préparation pour les salariés du privé.

Il en fait un principe d’égalité de traitement (s’il pouvait être aussi prompt à rétablir l’égalité sur la carence...).

Du fait de la baisse d’activité économique et touristique, les flux de marchandises et de passagers ont fortement diminué. Ainsi, la direction générale étudie la situation des gros pôles comme les aéroports ou le site du Tunnel sous la Manche, afin de faire souffler les effectifs et de créer une réserve opérationnelle d’agents via leur mise à disposition sans cotation (MDC).
 

Les missions

Sur l’activité surveillance et la LCF, le même message martelé : si les trois critères (effectif, protection, parquet) ne sont pas réunis, les agents ne mettent pas en œuvre les contrôles.

Si les trois critères sont réunis, les opérations peuvent être orientées vers des sélections utiles à la gestion de la crise sanitaire, du point de vue de la Directrice Générale, avec le contrôle des flux d’imports de masques (masques poreux qui laissent passer les particules) et contrôle à la circulation pour lutter contre le marché noir.

À ce jour, l’inventaire des stocks de masques est toujours en cours, mais nous savons d’ores et déjà que des stocks « non répertoriés » par notre administration sont apparus. Pour le moment, il n’y a pas de réquisition voulue par le gouvernement. Si cela devait arriver, ce serait bien évidemment pour équiper les services de santé.

Nous avons demandé que, localement les PCA des Interregions soient communiqués aux OS locales. Certaines DI l’ont fait, à la demande des syndicats. Cette pratique doit donc être harmonisée.

Toujours au registre des DI, un message leur a été adressé relatif aux conditions de « quatorzaine », à la gestion des cotes de service, aux tests à faire sur les masques et la situation des agents de Paris Spécial.

 

Le message prioritaire à faire passer, par tous les directeurs, est bien celui de la prévention. Chaque consigne managériale doit être prise à l’aune de cette préconisation essentielle !

 

Prenez soin de vous et de vos proches.
 

Prochain rendez-vous le Lundi 23 Mars 2020
 

contact : unsadouanes@gmail.com
 

 

 

Tracts