Le taux d’agents présents au travail s’élève à 20 % (moins 3 points depuis vendredi). Le DI considère qu’on arrive au seuil plancher pour faire fonctionner la Douane. Il insiste sur le fait qu’on doit garder entre nous une cohésion, qui repose sur une logique de professionnalisme et de bienveillance. Pour les achats concernant le nettoyage des locaux qui n’est plus assuré par les sociétés, les cartes achats peuvent être déplafonnées au-delà des 100€. Il s’agit d’en faire la demande au PLI.

La surveillance

Ce week-end, 140 agents SU ont exercé les missions prioritaires dans notre interrégion. Des régimes de travail en SU, notamment au tunnel, ont été stabilisés afin que les collègues ne perdent rien.

Les missions prioritaires (Sûreté, PPF et LCF réduite) ont été recalibrées selon des modalités de contrôle précautionneuses qui se déclinent ainsi :

– PL -> contrôle documentaire (CMR) -> Si CMR n’attire pas l’attention, pas de contrôle approfondi et inversement.

– VL -> toujours que sur hit LAPI et renseignement. La voilure de la Douane en Haut-de-France a encore été réduite pour deux raisons :

– les précautions sanitaires à prendre,

– la faiblesse du trafic sur certains axes ou vecteurs (plus que 6 TGV et 2 Eurostars)

Côté contentieux, il n’y en a plus qu’en fret express et fret postal, ce qui entre dans le cadre de la LCF réduite.

Le DI nous assure que les collègues disposent tous de masques et de gants. Le gel hydroalcoolique commence à manquer, mais la DI en a reçu 400 l ce matin qu’elle reconditionne en flacons. Ces derniers seront distribués avec des masques supplémentaires. Ce gel étant fabriqué par des pharmaciens, il est très liquide et inflammable. Des étiquettes sur les précautions d’usage sont donc produites par la DI et collées sur les flacons.

Les Haut-de-France, en raison de la sûreté, sont une des interrégions ayant le plus d’agents opérationnels. Pour le DI, il faut être capable de gérer la problématique sanitaire pour que les collègues puissent travailler en sécurité et être certain qu’on ne va pas au-delà des instructions données par la médecine de prévention. Le risque serait de surjouer dans les précautions à prendre.

Consigne donnée aux maîtres-chien : ils doivent être seuls avec leur chien dans le véhicule pour des raisons évidentes de promiscuité.

Les opérations commerciales

Pour le CISD, 4 agents ont été maintenus dans le service, mais le DI va regarder s’il peut encore baisser le présentiel.

IDS, grâce à l’UNSA, tous les agents sont en télétravail.

Au bureau de Lesquin, les agents de la cellule remboursement TICPE-EU viennent à tour de rôle récupérer les demandes de remboursement le lundi et le jeudi. Chaque collègue gère 20 dossiers en télétravail et un collègue a été maintenu à la DI pour le mandatement.

Pour Dunkerque Energie, le DI va encore regarder pour diminuer le présentiel.

Plafonnement des heures supplémentaires en OP/CO (14h), le DI va voir s’il est nécessaire de les déplafonner pour que les agents ne perdent pas d’heures.