Monsieur Le Président, Mesdames, Messieurs,

 

Le 05 MAI, la DNGCD a invité les organisations syndicales pour participer au groupe de travail sur la reprise progressive du travail à compter du 11 MAI.

 

L’UNSA approuve cette collaboration.Elle ne peut qu’être que bénéfique pour appréhender ce début de déconfinement, limiter ensemble l’impact de cette épidémie.

 

En effet, rappelons qu’au début de cette pandémie, notre gouvernement n’a pas pris au sérieux l’ampleur de la propagation de ce virus, que nos dirigeants ont pris des décisions sans aucune concertation avec les partenaires sociaux notamment cette ordonnance portant sur le retrait de jours d’ARTT et de congés imputés à certains fonctionnaires.

 

L’UNSA déplore cette méthode employée et qui est en fin de compte une atteinte à la liberté des travailleurs.

 

Ce corona virus mortel a fait à ce jour plus de 25 000 morts en france et la Douane n’a pas été épargnée.

L’UNSA apporte son soutien à toutes les familles de nos collègues touchés.

 

Ce virus a plongé la France dans le grand désarroi, a modifié profondément notre mode de vie de tous les jours et notre manière de travailler, à se remettre en question quotidiennement.

 

L’heure est grave : nous appréhendons tous ce début de déconfinement et nous sommes inquiets d’une seconde pandémie.

 

 

Des questions perdures notamment sur les livraisons de matériel : Est ce que les masques, gants, lunettes, gels, sur chaussures ont été reçus en quantités suffisantes ?

 

Les effectifs limités à 12 personnes à bord des patrouilleurs ou 6/7 personnes sur les BGC peuvent représenter un danger.

L'UNSA s'inquiète aussi de voir proposer comme solution pour naviguer ou voler une réduction des effectifs en poste. Cela va de fait augmenter la charge de travail par individu et donc augmenter le risque de l'erreur qui peut déboucher sur un incident ou bien plus grave un accident. En effet, prenons l'exemple du DFP1 qui régulièrement est confronté de nuit aux problèmes migratoires dans le détroit du Pas de Calais et qui fini ses missions avec un équipage à 15 déjà très fatigué quand sera t-il à 12 ? L'UNSA n'oublie pas la DF37 est également impactée lors des relèves d'équipage du DFP1.

 

Le 11 MAI n’est que le début du déconfinement avec une reprise progressive dans le respect des conditions sanitaires et en privilégiant le télétravail pour ses agents.

 

L’UNSA approuve la mise en place des gestes barrières, de l’utilisation des fiches « reflexes »mises en place par la DNGCD.

 

Nous attendons de ce GT et de ce CT du 07 MAI une vraie stratégie concernant les modalités de travail avec des réponses à la plupart de nos questions.

 

Merci de votre attention,