Ce mercredi a eu lieu un des points réguliers entre le Directeur Interrégional accompagné d’une partie de ses équipes et les organisations syndicales.

Au cours des échanges les points suivants ont été abordés :

 

-Effectifs.

Nous avons en Île-de-France au 14/04 39 agents malades ou considéré comme tel car non testés et 21 agents en quatorzaine.

Ces deux chiffres baissent mais très légèrement.

Il y avait 189 agents en présentiel (dont 21 à la BSM et 17 à la TGD)

 

-Prise en charge des frais de restauration.

Celle-ci se fera conformément aux instructions de la note de la Di. Il faut savoir que le Pas à pas réalisé par les agents du pôle temps et déplacements a été transmis par la Di à la Dg et celui-ci sert pour l’ensemble de la communauté douanière. Merci aux collègues qui ont réalisé ce pas à pas.

 

L'Unsa douanes Île-de-France a demandé qu’une solution soit trouvée pour les agents qui ont travaillé les samedi 11, dimanche 12 et lundi 13 et qui ne pourront pas fournir un justificatif. Pour ces trois jours les agents fourniront une attestation validée par le chef de service et la situation sera examinée au cas par cas par les services de la Di.

 

Attention le dispositif prévu par le décret entraînera la suppression d’un certains nombres de ticket restaurant sur le mois suivant celui des remboursements. C’est à l’agent de choisir le système qui lui parait le plus favorable.

 

-Équipe cynophile.

La note de la médecine de prévention va être diffusée.

À la question posée par l'Unsa douanes Île-de-France sur les conditions d’emploi des équipes cynophiles, le Directeur Interrégional préconise bien entendu le respect des mesures de préventions prévues, car ce sont des contraintes fortes. Ces mesures sont soumises à l'appréciation des Directeurs régionaux mais aussi en étudiant les situations de contrôle et l’environnement de celles-ci.

 

-Flux commerciaux.

Il a été constaté hormis les masques, une baisse des flux tant sur le routier, le fluvial (Gennevilliers) le fret postal, et le dédouanement en général.

Le dispositif mis en place par les services fonctionne bien grâce au travail des équipes sur le terrain et à l'ensemble des acteurs douaniers. La TGD qui regroupe encore de nombreux agents en présentiel assure le paiement des factures sans qu'il n'y ai de retour négatif ni de plainte. Une communication nationale sur le travail des agents de la Tgd va être demandé.

 

-Divers.

Un cas de Covid suspecté au bureau de Marne la Vallée.

Un point sur les effectifs en poste et les diverses missions de la Bsm a été effectué et la Di veille à ce qu’aucun EPI ne manque à ces personnels exposés comme à ceux de la Bsitm.

Le bureau d'Aulnay a dû faire face à l’importation de plusieurs millions de masque et les équipes de ce bureau menées par leur chef de service font face avec efficacité.

La Dnred à prêté des ordinateurs portables afin de permettre à des agents non pourvus de matériel de faire du télétravail.

Deux cartons de matériel dont des EPI ont été transmis aux services de St Pierre et Miquelon. Nous sommes toujours dans l'attente de la bonne réception des colis qui devrait arriver aujourd’hui.

 

Enfin suite aux annonces gouvernementales pour l’octroi d’une prime et le retrait de jours Artt (voir communication Unsa FP sur le sujet), l'Unsa douanes Île-de-France a rappelé que certains agents n'avaient pas forcément choisi leur position administrative actuelle et auraient préféré travailler, il serait alors injuste de leur prélever des jours Artt ou congés. Nous avons conclu les débats en attendant les modalités d’applications de ces mesures.

 

Faites attention à vous et à vos proches

 

Le secrétaire interrégional Unsa douanes Île-de-France

Pierre-Yves Jacqmin