La situation dramatique que nous vivons nous oblige à modifier temporairement notre fonctionnement. Nous espérons que ce sera le plus court possible. Ainsi nous éditons la seconde lettre d’Avril, sur des thèmes habituels, après le spécial coronavirus. De plus nous sommes dans l’impossibilité d’adresser ces documents par courrier postal. Nous ne pourrons le faire qu’à la reprise. Aussi ceux qui liront ces documents sont ceux  d’entre vous qui ont fourni une adresse internet. Pour les autres, la lecture sera très décalée. Mais impossible de faire autrement.

Sommaire :
Page 1 : Édito
Page 2 : Pas à plaindre
Page 2 : Tarifs SNCF opaques
Page 3 : Pouvoir d’achat
Page 4 : Niveau de vie
Page 5 : Pauvreté ou richesse
Page 5 : Placements sûrs
Page 6 : Placements sûrs
Page 7 : Placements sûrs
Page 8 : Tarifs bancaires
Page 9 : Assurance dépendance
Page 10 : Compte bancaire d’un défunt
Page 11 : Inquiétudes sur l’épargne bancaire
Page 11 : Reste à charge optique
Page 12 : Adhésion

A tous :
Soyez prudents, appliquez les consignes de confinement

"Il y a des gens qui mentent simplement pour mentir."
Blaise Pascal

Édito:
Nous commencerons par quelques mots sur la situation sanitaire, dont l’évolution n’a fait que confirmer ce que nous écrivions il y a 20 jours.
Une tragédie sanitaire et plus particulièrement pour les personnes âgées, même si les jeunes ne sont pas à l’abri complètement.
La tragédie des EHPAD est scandaleuse ; Non comptabilisés jusqu’au 2 avril, ces morts ont désormais  atteint le chiffre de 7000 soit plus de la moitié de la fameuse crise de 2003 dite crise de la canicule…
L’inconséquence et l’incurie des pouvoirs publics n’est plus à démontrer et quand on voit comment ils  bordent la suite avec leur « monsieur déconfinement » il y a matière à s’interroger !
Nous vous invitons à étudier le cursus de M. Castex, ne serait-ce qu’en matière de revenus sur le compte du contribuable, au titre de mandats électoraux et surtout de la préparation des jeux olympiques de 2024…
(voir page 2), voilà un grand commis de l’État (oh pardon un grand commissionné !!!).
Compétence rimera-t-elle avec émoluments ? Aucune compétence médicale en tout cas à attendre de sa part…Et çà commence très mal avec l’organisation du déconfinement à partir du11 mai 2020 dont on ne saurait savoir où il va mener les uns et les autres ?
L’éminent professeur Pujol ayant déclaré par exemple que l’objectif est de ne pas saturer de nouveau les hôpitaux ! (NDLR : mais les remplir pourquoi pas, alors ???)
La tâche ne sera pas facile. Car si “certaines hypothèses pour le déconfinement de la France” ont déjà été évoquées, “le pays est aussi mal préparé à la sortie de crise qu’il ne l’était à la crise”, estiment de nombreux experts !
Ce N°24 sera comme promis consacré à d’autres sujets que la crise sanitaire, en particulier aux revenus, à la gestion financière et bancaire, ainsi qu’à l’assurance de nos vieux jours.
Un certain nombre d’éléments vous seront ainsi fournis pour y voir plus clair en matière de pouvoir d’achat et de gestion de revenus. Sans être complètement exhaustifs ces éléments sont à prendre en compte

FX Dewasmes

lire la suite :