Les représentants syndicaux de la CFDT DOUANES, de la CFTC DOUANES, du SNAD CGT, de SOLIDAIRES DOUANES, de l'UNSA DOUANES et de l'USD FO se font l'écho de la pétition des agents de la BSI de LONS LE SAUNIER qui ont décidé de vous remettre leur sommier contentieux. L'absence de réponses concrètes de la DG aux revendications indemnitaires, les carences en effectifs sur la DR et le manque de moyens matériels dans les services amènent à cet acte certes symbolique mais néanmoins lourd de sens.

Nous dénonçons par ailleurs la politique zélée d'intimidation/menaces/répression, triptyque employé à l'égard des représentants syndicaux, mais aussi et surtout des agents (chefs d'équipe en tête !) qui expriment légitimement leur malaise. C'est une stratégie élaborée par la Direction Générale dont les DI/DR sont le bras armé.

Les représentants du personnel refuseront de s'installer autour de la table avec vous tant que ces mesures punitives auront cours à l'égard de nos collègues et qu'un véritable dialogue social, empreint de respect et d'écoute, ne sera pas rétabli à l'échelon national.

C'est dans cet esprit que les agents de LONS, dont nous portons aujourd'hui la voix, appellent solennellement au retour des négociations sous l'égide de notre Ministre de tutelle, ce dans un climat serein et apaisé.

Les pré-requis suivants sont à nos yeux essentiels pour rétablir le lien de confiance qui s'est brisé il y a presque 2 mois :
- Mettre un terme immédiat aux demandes d'explications adressées aux chefs d'équipe et les procédures susceptibles d'en découler.
- Prendre en compte l'intégralité des revendications portées par l'intersyndicale nationale.

Voilà plus d'un mois que nous allons de déceptions à la colère. Nous regrettons que la seule préoccupation de la DG soit la garantie d'une fluidité à tout prix et cela au détriment du volet LCF. Misons tout de même sur une rapide sortie de crise par le haut avant que rien ne soit plus comme avant...

L'INTERSYNDICALE DE FRANCHE-COMTE.