Étaient présents le Directeur Interrégional, les 3 Directeurs Régionaux, le Receveur Interrégional, le Chef du pôle RH-FP, La cheffe du pôle PLI, la secrétaire générale interrégionale, le conseiller de prévention ainsi que les secrétaires des 5 organisations syndicales représentatives.

Après une communication avec la DG, notre DI fait d'abord un point sur les effectifs.
• Le nombre d’agents présents dans les services est de 168 : 100 à 110 en SU et 58 à 68 en AG/CO
• Nombre d’agents à domicile, en ASA ou en télétravail : 555. Avant le confinement le nombre de télétravailleurs conventionnés étaient de 41 (7 pour la DI, 17 pour la DR de Montpellier, 5 pour la DR de Perpignan et 12 pour la DR de Toulouse). Après le confinement ce chiffre est passé à 264 grâce à l’installation de l’application informatique RAPIDO. Pour info : 166 sur unités fixes, ce qui signifie que les agents ont rapatrié chez eux, écran et PC de leur lieu de travail. 97 sur PC portables. Il faut ajouter un certain nombre de télétravailleurs qui n’utilisent pas RAPIDO mais d’autres applications comme MATTHIEU ou MERCURE.
Le D.I. nous affirme que l’écrêtement appliqué au-delà de 12h pour les agents qui effectuent des heures supplémentaires est suspendu.
• Nombre d'agents SU en ASA à la suite de la baisse d'activité 246
• Nombre d'agents en quatorzaine : 1
• Nombre d'agents malades du COVID 19 testé ou non : 1. Nous souhaitons à notre collègue un bon et prompt rétablissement.

Le thème majeur de cette audioconférence était le plan de reprise d’activités (PRA)

La date du 11 mai ne sera pas signe d’une reprise générale pour la Douane.
La DG a posé un cadre de réflexions, à charge pour la chaîne hiérarchique (DI, DR, etc..) de faire remonter des propositions. Nous savons d’ores et déjà, que nombre d’agents resteront en télétravail, en ASA ou en MDC. La reprise se fera en fonction de l’activité économique du pays, de sa situation sanitaire et tiendra compte des particularités de chaque service. Quoi qu’il en soit, la voilure sera déployée au minimum ; juste de quoi garder à flots le navire « Douane ».
Une cellule est créée à la DI pour gérer achats et entretiens du matériel (masques, climatisations, soufflants, etc…) et des locaux pour traverser au mieux la crise sanitaire selon les préconisations des Ministères et de l’ISST (Inspecteur Santé et Sanitaire au Travail).
Par ailleurs, le DI nous informe du renouvellement partiel du parc automobile avec des vl plus puissants et plus spacieux. D’autres précisions ultérieurement.
Un planning de distribution de masques et de gel hydroalcoolique est en cours

Communication du planning des prochains CHSCT pour les 3 directions
• Toulouse le 14 et 30 avril qui portera sur le PRA
• Montpellier le 24 avril et 7 mai pourtant sur le PRA
• Perpignan le 28 avril et un jour à déterminer entre le 7 et le 13 mai portant sur le PRA

Retour sur les questions posées la semaine dernière

Le DR de Perpignan précise que le Point 51 n’est pas considéré comme une mission prioritaire pour la Sté Vinci pendant la crise sanitaire. Les agents, peuvent si nécessaire, se rendre à l’aire du Village Catalan pour y trouver un point d’eau. Toutefois, grâce au CHSCT 66, des jerricans d'eau, du savon, des serviettes en papier et des sacs poubelles seront à la disposition des équipes en service à la grande barrière de péage.
La question des tickets-Restaurant : En l’absence de nouvelles instructions, toujours pas de retenue. Tant mieux !! Ce n’est que justice.
Il est évoqué les problèmes spécifiques au service de la SU, la promiscuité notamment dans les vl. Le port de masques et le respect des gestes barrière devraient pallier à la question.
Les agents qui se rendent en transport en commun sur le lieu de travail pourront bénéficier d’horaires décalés.
Les aéroports : (Tarbes, Toulouse, MMA, Perpignan, Carcassonne)
• La reprise de l’activité est bien sûr liée à celle du transport aérien en plein marasme et ce peut-être jusqu’à l’an prochain pour certains secteurs. Pour limiter le nombre d’agents en ASA ou MDC, au programme : contrôle du fret express ou postal, contrôle de l’aviation privée ou d’affaires voir même des contrôles routiers !
La Cerdagne
• Pour donner suite aux interrogations de l’UNSA la semaine dernière, rien de neuf pour nos unités de Porta et Bourg-Madame. A noter que cette dernière est la seule unité à travailler à effectif constant pour ses missions inhabituelles de tenues de 2 PPA.

La recette interrégionale

• Là aussi, maintien de télétravail maximum. Le présentiel est pourtant indispensable pour des tâches spécifiques (cautions ou traitement de chèques). A l’image des autres services, la reprise se fera en fonction de l'activité des services et de l'activité économique.
Questions diverses :
- Y aura-t-il des tests en Occitanie sur les agents ? Attente de la doctrine nationale et de l’ISST
- Qu’en est-il des ordonnances sur la suppression de RTT, de congés et la répartition des primes ? Attente de la doctrine nationale !
- Le régime des heures de nuit ? Attente de consignes de la DG !
- Qu’en est-il des séances de tirs et de TPCI ? Le tir est une mission prioritaire, en appliquant quelques principes simples de précaution, la tenue de ces séances doit être envisagée. La question concernant la TPCI est à l’étude.
- En l’absence de trafic ferroviaire, cette mission est de fait, suspendue.
- La DG à acheter des ordinateurs portables. Les DI seront chargées de leur distribution.
La sortie du confinement dans de bonnes conditions et la santé des agents sont les principales préoccupations du DI et des DR. Pour l’UNSA, c’est surtout la santé des agents !

Prochaine date de conférence audio le jeudi 7 mai. Sujet majeur le PRA !!!...