Une nouvelle conférence téléphonique entre le DI et les organisations syndicales
a eu lieu ce jour.

Effectifs :
Les agents de l’ Île-de-France sont a priori les plus touchés puisque nous comptons 53 malades.
53 agents Surveillance et 17 en opération commerciale sont placés en quatorzaine . Il y a également 580 agents Co et 250 Surv sous AAE ou télétravail.
Les effectifs présents en Op/Co-AG sont de 2 à 3 par bureau de douane et de 3 à 4 en Dr ou en Di. Il y a environ 160 à 170 agents présents dans les services ou en mission de contrôle. Un recensement de l'activité des Agents de Paris spécial est en cours afin de gérer l’utilisation des personnels au plus juste (???)

Contrôles :
Pour la Bsitm , les rotations Eurostar sont descendues à 1 train avec 6 agents pour la sûreté. Ceux-ci ont à disposition des masques et des gants lorsqu’un contrôle
s’avère nécessaires. Il n’y a plus qu’une quarantaine de passagers dans le train. Le Directeur interrégional à sensibilisé la DG sur cette problématique d’une mobilisation d’effectif pour une mission faible. Le site Eurostar est décontaminé tous les jours et une extension de ménage a été demandé et effectué pour les locaux de la Bsi Transmanche.
Dans les autres brigades, les services qui fonctionnent exécutent des missions de surveillance générale ou de renseignement. Les équipes peuvent emporter des masques en cas de besoin d’intervention. Le Directeur souhaite que les agents ne se mettent en péril inutilement. Des consignes sont attendues pour la mise en place des contrôles mais ceux-ci devront être particulièrement ciblés. Les règles d’engagement du service doivent être en adéquation avec les gestes barrières. Les masques seront mis a disposition des services dès leurs arrivés dans les DR Pour les Op/co, Contrôle dédouanement assuré notamment avec la disponibilité de masques.

Télétravail et télétravailleurs :
Le lien social par le travail est maintenu. De nombreux agents effectuent du télétravail. La sécurité de la connexion rapido est en cours de traitement à la DG. Certains agents qui n’ont pas d’ordinateur professionnel à disposition effectuent malgré tout un télétravail en liaison grâce notamment à la messagerie. Il sera rappelé a l’ensemble des agents dans la situation de télétravail de continuer à avoir une journée organisée.

Organisation du travail :
Cette crise permet d’identifier des petites difficultés notamment celle de la cotation de l’application courrier qui ne permet pas de voir les notes si l’on n’a pas d’ordinateur connecté au réseau douane… Ou le manque d’ordinateurs portables. La DG a permis la dématérialisation de certaines procédures pour permettre aux agents de télétravailler sans toucher de documents potentiellement contagieux.

Action du réseau de prévention :
Un bilan psychosocial a été demandé par le Di a son adjointe et le DI s’attend à une montée de l’anxiété chez les agents en lien avec la prolongation de la quatorzaine.
Le DI demandera à ses services de retransmettre la note sur le soutien à l'attention des agents en difficultés (Parce que seul, ou en famille nombreuse, sentiment d’inutilité, d’impuissance, etc.) tant par les services de la DI que ceux de la DG.

Sortie de quatorzaine :
Les premiers agents en quatorzaine vont en sortir. Le Directeur Interrégional attend la position nationale des médecins de prévention et dans l’attente suit les recommandations locales.

Prochaine conférence téléphonique mercredi 01/04 vers 11h00.