Quand « la guerre » est déclarée le Gabelou continue à exécuter son petit plan de contrôle 2020 !!!

En préambule le directeur rappelle que son soucis principal est la santé de ses agents et qu'il faut continuer notre action tout en respectant les règles
barrières et les différentes notes administrative.

1. Pour les CO :
- Pas d'ouverture de services fiscalité, mais grâce au télétravail, les services doivent continuer les remboursements aux entreprises.
- les bureaux doivent faciliter le dédouanement au maximum, les contrôles physiques ne doivent être réalisés que pour des enjeux primordiaux.
2. Pour la Surv :
- La LCF doit continuer coûte que coûte (bien évidemment si toutes les conditions de sécurité sont remplies), nous serons jugés par notre Ministre...
- Pas de souci pour les contentieux, d'après la direction les parquets autoriseront des remises en liberté (pas de retenue douanière), donc circulez il n'y a rien à voir... Nous verrons !!!

Pour l'UNSA Douanes c'est une folie de vouloir s'entêter sur cette voie, la gestion des contentieux pour les agents de terrain sont impossibles et nous pensons que nous serions plus utiles à d'autres missions en ce moment si grave.3.
Point d'information :
La direction nous informe que nous avons des stocks de masques, de gels et gants.
C'est très bien pour la Douane.
Pour l'UNSA Douane, l'administration devrait contacter le Préfet de Région pour savoir si Nos masques ne seraient pas plus utiles aux services de santé qui sont apparemment dans une situation plus que tendue.
Ce n'est pas la solution envisagée par l'administration, nous pensons là aussi que c'est une folie.

Une nouvelle conférence se tiendra le mardi 23/03 à 14h30.

Pour toutes vos remontées n'hésitez pas à nous contacter.
Vos représentants UNSA Douanes et UDT